Modes of development, Family and Welfare: Bringing back demography into Régulation Theory


  • Modes of development, Family and Welfare: Bringing back demography into Régulation Theory

Kyoto2017Developfamily&Welfare6
Kyoto2017Developfamily&Welfare6
Kyoto2017DevelopfamilyWelfare6.pdf
18.6 MiB
92 Downloads
Détails
Prepared for Capital and welfare workshop, Kyoto, November 30th -December 1st 2017.

Transformation des capitalismes, nouveaux modes de gestion du travail et subjectivité des salariés


Dans Travail et subjectivité. Perspectives critiques, Daniel Mercure et Marie-Pierre Bourdages-Sylvain (Dir.), Chapitre 1, Collection Sociologie Contemporaine, PUL (Presses Universitaires de Laval), Canada, 4ème trimestre 2017, p. 13-42.

DESCRIPTION

Ce livre porte sur les rapports entre le travail et la subjectivité dans le contexte des nombreuses transformations en cours dans le monde du travail. Il vise à analyser et à critiquer les nouvelles pratiques managériales qui s’emploient à mobiliser la subjectivité au travail. Les auteurs, sociologues, économistes, psychosociologues, psychanalystes et théoriciens de la gestion, présentent d’abord les changements économiques, organisationnels et socioculturels qui président à la mise en forme du capitalisme contemporain. Ensuite, ils examinent et critiquent les nouvelles pratiques managériales qui visent à mobiliser la subjectivité des travailleurs aux fins de la valorisation du capital. Tout au long de l’ouvrage, les effets psychosociologiques de telles pratiques sont analysés de près, de même que les réponses des travailleurs qui revêtent diverses formes d’opposition et de résistance individuelle et collective.

Ont contribué au présent ouvrage : Guy Bellemare, Marie-Pierre Bourdages-Sylvain, Robert Boyer, Jean-François Chanlat, Pierre-Antoine Chardel, Olivier Cousin, Eugène Enriquez, Vincent de Gaulejac, Fabienne Hanique, Danièle Linhart, Danilo Martuccelli, Dominique Méda, Daniel Mercure, Marcelo Otero, Jacques Rhéaume, Christian Thuderoz et Michel Wieviorka.

Economie et sciences sociales : Une alternative à l’impuissance des théories économiques ?


Postface de Robert BOYER, dans Anthropologie économique, Cours au Collège de France, 1992-1993, Pierre Bourdieu, Raison d’agir, Cours et Travaux, Seuil, Paris, p. 293-322.

Lectures institutionnalistes de la Chine


La Revue de la régulation fête ses dix ans ! Et encore, si l’on comptait L’Année de la régulation, son aînée, elle aussi portée par l’Association Recherche & Régulation, on fêterait aujourd’hui vingt ans de publications.

Le dossier sur l’économie politique de la Chine que nous présentons dans ce numéro est tout à fait représentatif de ces dix premières années. Il témoigne de la réussite de notre pari : faire vivre une Revue d’économie politique, nourrie des approches régulationnistes et institutionnalistes mais aussi de tous les courants qui engagent le dialogue avec elles. Il pointe aussi quelques-uns des défis auxquels il nous faut faire face.

Pour préparer ce dossier consacré à l’espèce particulière de capitalisme qui se développe aujourd’hui en Chine, Robert Boyer, co-fondateur de la Théorie de la Régulation et de la Revue du même nom, s’est associé à Sébastien Lechevalier (EHESS) (voir l’introduction au dossier). Dix ans après son lancement, un tel dossier permet de jeter un regard rétrospectif et actuel sur ce que représente notre Revue  – et notre communauté de chercheurs. Sans nul doute, la construction de dossiers, souvent portés par des membres du comité de rédaction en collaboration avec un ou plusieurs chercheurs extérieurs à la Revue, est l’une des clés de la dynamique scientifique qui l’anime. Lire la suite…

 

Les théories économiques contemporaines à l’épreuve de la trajectoire chinoise


Introduction au dossier « Lectures institutionnalistes de la Chine », Revue de la régulation, n° 21, Premier semestre 2017.

La diversité des capitalismes


Entretien France Culture, Entendez-vous l’eco?, par Maylis Besserie, 26 Septembre 2017.

 

Deuxième jour de notre série consacrée à “l’esprit du capitalisme”.

Hier, nous nous sommes glissés dans la peau du sociologue Max Weber, auteur de l’ouvrage éponyme sur les origines de l’émergence du capitalisme et ses liens avec l’éthique protestante. Aujourd’hui, nous continuons à parler de capitalisme, mais en utilisant volontairement le mot au pluriel – pour pointer la diversité des systèmes économiques et politiques qu’il recouvre.

Nous allons parler de la théorie de la régulation et de son analyse en compagnie de l’une de ses grandes figures: Robert Boyer.

             

Qu’est-ce que l’hétérodoxie économique ?


In En quête d’alternatives. L’état du monde 2018, (sous la direction  de Bertrand Badie et Dominique Vidal), La Découverte, Septembre 2017, p.224-230.

Etats-Unis/ Mexique: le grand basculement


Entrevue Institut des Amériques, 22 février 2017.

Robert Boyer, Économiste et membre du Conseil scientifique de l’IdA, analyse les relations Etats-Unis / Mexique depuis l’élection de Donald Trump et nous présente 5 scénarios.

From the variety of socioeconomic regimes to contemporary international relations


In Policy Change Under New Democratic Capitalism Edited by Hideko Magara, Chapitre 10,Routledge,  ,  2017, p. 202-222.

About the Book

Democratic capitalism in developed countries has been facing an unprecedented crisis since 2008. Its political manageability is declining sharply. Both democracy and capitalism now involve crucial risks that are significantly more serious than those observed in earlier periods. The notion of policy regimes has gained new significance in analysing the possibilities for a post-neoliberal alternative. Policy innovations directed towards an economic breakthrough require both political leadership and a new economic theory. The processes of political decision making have become quite distant from the public realm, and a limited number of economic and political elites exert influence on public policy.

This book examines, from a policy regime perspective, how developed countries attempt to achieve such a breakthrough at critical junctures triggered by economic crises. It initially assesses the nature of the present crisis and identifies the actors involved. Thereafter, it provides an analytical definition of a crisis, stressing that most crises contain within them the potential to be turned into an opportunity. Finally, it presents a new analytical design in which we can incorporate today’s more globalized and fluid context.

Table of Contents

I.Introduction

1.New Models of Democratic Capitalism and Policy Regime Change (Hideko Magara)

II.Models of New Democratic Capitalism

2.Crisis, Oportunity and Democracy in Contemporary Europe (Philippe Schmitter)

3.The Rise of the European Consolidation State (Wolfgang Streeck)

4.Cost of Democracy: Changing Aspects of Modern Democracy (Hiroshi Shiratori)

5.Institutional Change and Regime Crisis: A Critical Viewpoint on Neoliberalism (Toshio Yamada)

III.Comparative analyses

6.The Political-Economic Implications of De-industrialization with Varieties of Capitalism: An EU-Japan Comparative Analysis (Hiroyasu Uemura and Shinji Tahara)

7.Growth, Employment and Social Security Governance in the EU and Japan (Koji Fukuda)

8.The Diversity of the ‘Neoliberal Policy Regime’ and Income Distribution (Yuji Harada)

IV.Regime Competition in International Rivalry and Cooperation

9.Using Neofunctionalism to Understand the Disintegration of Europe (Philippe Schmitter and Zoe Lefkofridi)

10.From the Variety of Socioeconomic Regimes to Contemporary International Relations (Robert Boyer)

11.Balance-of-Payments Constraints, Change in Income Distribution, and Economic Growth in the Era of Globalization (Hiroshi Nishi)

About the Editor

Hideko Magara is Professor in the Graduate School of Political Science, Waseda University, Japan

About the Series

Routledge Research in Comparative Politics

Learn more…

Subject Categories

BISAC Subject Codes/Headings:
POL024000
POLITICAL SCIENCE / Public Policy / Economic Policy
POL033000
POLITICAL SCIENCE / Globalization

Formas de capitalismo, América Latina y el sistema internacional después de la gran crisis


In Carlos Alba Vega y Ilán Bizberg (coordinadores), Dimensiones sociopoliticas y economicas de la crisis global y su impacto en los paises emergentes, Publication Ciudad de Mexico, el Colegio de Mexico, Centro de Estudios Internacionales, Institut de Recherche pour le Développement, 2017, p. 39 – 83.