The French State Capitalism in Comparative and Historical Perspective


  • The French State Capitalism in Comparative and Historical Perspective

Presentation Powerpoint prepared for EACES Workshop « The Rise of State Capitalism: consequences for economic and political development”, Moscow, April 10 and 11, 2019

L’Algérie rencontre les problèmes typiques d’un régime rentier


Compte-rendu de conf d’hier paru dans Liberté d’aujourd’hui. “L’Algérie rencontre les problèmes typiques d’un régime rentier”: Toute l’actualité sur liberte-algerie.com, Tizi-Ouzou, 20 février 2019

After the crisis: lessons on economic and political paradigms and policies


The pedagogy of economic, political and social crises: Dynamics, construals and lessons, Bob Jessop and Karim Knio (Eds), Routledge: Frontiers of Political Economy, London, New-York, juin 2018, Chapitre 8, p.139-165.

Conclusion: The Evolving Diversity and Interdependence of Capitalisms and Conditions for Regional Integration


Robert Boyer, Hiroyasu Uemura, Toshio Yamada, Lei Song, in Boyer Robert, Hiroyasu Uemura, Toshio Yamada, and Lei Song (Eds), Evolving Diversity and Interdependence of Capitalisms. Transformations of Regional Integration in EU and Asia, book series (EESCS, volume 11), Springer, Japan KK, part of Springer Nature 2018, p. 459-483.

Brexit: Lessons for the Viability of the European Union and Other Regional Integration


in Boyer Robert, Hiroyasu Uemura, Toshio Yamada, and Lei Song (Eds), Evolving Diversity and Interdependence of Capitalisms. Transformations of Regional Integration in EU and Asia, book series (EESCS, volume 11), Springer, Japan KK, part of Springer Nature 2018, p.  259-302

Two Dialectics Between Polity and Economy: European and Asian Integration Processes Compared


in Boyer Robert, Hiroyasu Uemura, Toshio Yamada, and Lei Song (Eds), Evolving Diversity and Interdependence of Capitalisms. Transformations of Regional Integration in EU and Asia, book series (EESCS, volume 11), Springer, Japan KK, part of Springer Nature 2018, p. 17-64

Entrevista a Robert BOYER


Revista Heterodoxus Año 3, Número 9, 30 août 2018  (Revue de recherche et d’analyse économique de la Faculté d’économie de l’UNAM), p. 61-68, Mexico.

Crisis y Hegemonía en la economía mundial caracterización, perspectivas y tendencias


Robert BOYER en la UNM – Congreso de Economía Política Internacional 2015  Universidad Nacional de Moreno

El Economista francés, Robert BOYER participó de un panel, en el marco del Congreso de Economía Política Internacional. Su disertación estuvo referida a « Crisis y Hegemonía en la economía mundial caracterización, perspectivas y tendencias ».

El rol del Estado en la economía


Entrevista con el enonomista frances Robert Boyer sobre fondos buitre, economía latinoamericana y crisis en Europa. (Raúl Dellatorre/ Economía). Emitido por Visión 7, noticiero de la TV Pública argentina, el miércoles 12 de noviembre de 2014. http://www.tvpublica.com.ar

Les défis actuels sont bien plus complexes que ceux des années trente.


Interview pour IddriTV

Une interview de Robert Boyer, chercheur à l’Institut des Amériques, réalisée dans le cadre de la conférence « Une société innovante pour le XXIe siècle » organisée par l’Iddri les 12 et 13 juillet 2013 (iddri.org/Evenements/Conferences-internationales/Une-societe-innovante-pour-le-XXIe-siecle). Robert Boyer rappelle dans cet entretien que contrairement à la crise des années trente, les problèmes à résoudre sont différents. Il en identifie cinq principaux : l’épuisement du partage des gains de productivité (sur lequel nous vivons) ; l’effet négatif de l’environnement sur les modes de vie pour la première fois (exemple de la pollution) ; si les profits vont bien et que la production s’étend, le bien être ne suit pas ; la montée des inégalités ; les effets défavorables des crises financières notamment sur la consommation. Le modèle composite vers lequel nous nous dirigeons doit ainsi résoudre la cohésion sociale, discipliner les marchés financiers, prendre en compte l’environnement dans des mouvements qui combinent à la fois l’innovation au niveau local et la synchronisation par l’État. Il s’agit selon Robert Boyer d’une transition sur une, deux, trois décennies, pour laquelle il faut se donner les moyens. Il revient notamment sur les indicateurs de bonheur ou satisfaction des besoins sociaux, qui sont encore trop peu présents et rendent la transition difficile. Il indique que si la révolution intellectuelle a eu lieu quant à ces indicateurs citant la Commission Stiglitz et Fitoussi), la pratique n’a pas encore suivie. « Nous vivons avec les anciens indicateurs pour piloter une transition avec de nouveaux indicateurs de prospérité ». Robert Boyer recommande de conjuguer deux approches pour mesurer ces nouveaux indicateurs : la réalisation d’enquêtes (indicateur subjectif) associée à des indicateurs objectifs (accès à l’éducation ou à la santé, mortalité infantile, etc)

1 2 3