From the variety of socioeconomic regimes to contemporary international relations


In Policy Change Under New Democratic Capitalism Edited by Hideko Magara, Chapitre 10,Routledge,  ,  2017, p. 202-222.

About the Book

Democratic capitalism in developed countries has been facing an unprecedented crisis since 2008. Its political manageability is declining sharply. Both democracy and capitalism now involve crucial risks that are significantly more serious than those observed in earlier periods. The notion of policy regimes has gained new significance in analysing the possibilities for a post-neoliberal alternative. Policy innovations directed towards an economic breakthrough require both political leadership and a new economic theory. The processes of political decision making have become quite distant from the public realm, and a limited number of economic and political elites exert influence on public policy.

This book examines, from a policy regime perspective, how developed countries attempt to achieve such a breakthrough at critical junctures triggered by economic crises. It initially assesses the nature of the present crisis and identifies the actors involved. Thereafter, it provides an analytical definition of a crisis, stressing that most crises contain within them the potential to be turned into an opportunity. Finally, it presents a new analytical design in which we can incorporate today’s more globalized and fluid context.

Table of Contents

I.Introduction

1.New Models of Democratic Capitalism and Policy Regime Change (Hideko Magara)

II.Models of New Democratic Capitalism

2.Crisis, Oportunity and Democracy in Contemporary Europe (Philippe Schmitter)

3.The Rise of the European Consolidation State (Wolfgang Streeck)

4.Cost of Democracy: Changing Aspects of Modern Democracy (Hiroshi Shiratori)

5.Institutional Change and Regime Crisis: A Critical Viewpoint on Neoliberalism (Toshio Yamada)

III.Comparative analyses

6.The Political-Economic Implications of De-industrialization with Varieties of Capitalism: An EU-Japan Comparative Analysis (Hiroyasu Uemura and Shinji Tahara)

7.Growth, Employment and Social Security Governance in the EU and Japan (Koji Fukuda)

8.The Diversity of the ‘Neoliberal Policy Regime’ and Income Distribution (Yuji Harada)

IV.Regime Competition in International Rivalry and Cooperation

9.Using Neofunctionalism to Understand the Disintegration of Europe (Philippe Schmitter and Zoe Lefkofridi)

10.From the Variety of Socioeconomic Regimes to Contemporary International Relations (Robert Boyer)

11.Balance-of-Payments Constraints, Change in Income Distribution, and Economic Growth in the Era of Globalization (Hiroshi Nishi)

About the Editor

Hideko Magara is Professor in the Graduate School of Political Science, Waseda University, Japan

About the Series

Routledge Research in Comparative Politics

Learn more…

Subject Categories

BISAC Subject Codes/Headings:
POL024000
POLITICAL SCIENCE / Public Policy / Economic Policy
POL033000
POLITICAL SCIENCE / Globalization

A world contrasted but interdependent inequality regimes: The Latin America Paradox


Review of Political Economy, January 2016, Vol 28 (1), p. 1-22.

La théorie de la régulation décrypte les capitalismes asiatiques


A propos de la parution en français de l’ouvrage Capitalismes asiatiques : Diversité et transformations paru en 2015 aux Presses Universitaires de Rennes. 
Entretien réalisé par Alessandra Rebecchini pour gbtimes,

Cet ouvrage qui résulte d’un travail collaboratif et de plus de vingt ans de recherche. Ce livre sort en français en 2015* afin de comprendre les différentes formes de capitalismes asiatiques. Les spécificités de chacun des capitalismes d’Asie sont expliquées grâce à la théorie de la régulation. De la Chine au Japon en passant par la Corée, la seule façon de comprendre chacun de ces modèles capitalistiques est d’en analyser les moments de crise, de rupture (selon la théorie de la régulation). 
 
Pour la Chine une attention particulière est portée à la difficulté à rendre opérationnelle au niveau local la politique économique concurrentielle mise en œuvre par l’État central.
 
Pour en parler dans nos studios, Robert Boyer, co-auteur de ce livre, ancien directeur de recherche au CNRS et chef de file de la Théorie de la régulation en France. Un ouvrage qui s’adresse plutôt aux économistes et aux chercheurs mais que les néophytes pourront également apprécier grâce à cet échange « radiophonique ».

* éditions Presses Universitaires de Rennes

Hebergeur d'image

Économie politique des capitalismes. Théorie de la régulation et des crises


Grand Repère Manuel, La Découverte, Paris, Octobre 2015

Pourquoi le régime de croissance des trente glorieuses s’est-il enrayé ? Comment expliquer que les innovations financières aient d’abord accéléré la croissance avant de déboucher sur une crise majeure ? L’euro, supposé unifier le vieux continent, ne creuse-t-il pas une fracture Nord-Sud ?
La théorie de la régulation répond à ces questions. Lors de sa création, dans les années 1970, elle a emprunté à Marx l’analyse de la dynamique du capitalisme, à l’école des Annales la nécessité d’une mise en perspective historique longue, aux post-keynésiens les outils de la macroéconomie. Depuis, elle n’a pas cessé de retravailler ses concepts, ses méthodes, et d’étendre son champ d’application. Aujourd’hui, sous l’hypothèse fondatrice du rôle déterminant des institutions et de leur architecture, elle est une économie politique qui explique les régimes de croissance stabilisée et leurs crises, avec une attention particulière à l’articulation de l’économique et du politique.
Cet ouvrage expose les notions centrales de la théorie de la régulation en les situant par rapport aux théories orthodoxes, mais aussi aux différentes alternatives hétérodoxes. Ce manuel d’économie politique, sans équivalent, synthétise plusieurs décennies de travaux d’un réseau international de chercheurs.

L’avenir du capitalisme ?


 

Présentation au JECO 2015 Théâtre des Célestins (REPLAY) (2015... pour Les journées de l’économie  le 15 Octobre 2015

 

Entre crises et rebonds: un futur ouvert à tous les possibles


Le Monde, les Journées de l’Economie, p. 11, 11 Octobre 2015

1 2 3 4