How Scientific Breakthroughs and Social Innovations Shape the Evolution of the Healthcare Sector


In Lechevalier Sébastien editor, Innovation Beyond Technology: Science for Society and Interdisciplinary Approaches is available on and will be perpetually maintained on SpringerLink, 2019, Springer, p. 89-120.

Abstract:

The chapter argues that the conventional scientific determinism does explain the long term evolution of health care systems. First the illness and the medical knowledge and techniques are socially constructed and historically determined .Second the methods for financing and organizing care shape the intensity and direction of medical breakthroughs. Third scientific advances generally do not reduce the medical costs because the new therapies diffuse and more complex diseases challenge medical expertise.   It is thus important to replace a static equilibrium-based approach with an evolutionary and institutionalized vision that takes into account   the two sided causalities between social innovations and the invention and diffusion of new therapies. The performance of the health care sector cannot be measured by usual productivity indexes since so many factors determine the life expectancy in good health of the population .A large diffusion of education exerts positive spill overs upon the prevention of diseases and the preservation of health. This calls for a society wide approach to health as a component of a genuine to, “anthropogenic” mode of development. Clear social innovations are required for this mode to prosper and not only purely medical breakthroughs.

La codétermination sera-t-elle la forme normale du gouvernement d’entreprise ?


Présentation au Colloque « Gouvernement, Participation et Mission de l’entreprise », Collège des Bernardins, Paris,

16 mars 2018

Es el fin de la globalización del mundo entero


El economista francés Robert Boyer dialogó con Télam acerca de las causas de la crisis en Grecia y de cómo se puede revertir ese escenario. También se refirió al futuro de Europa y a los modelos que funcionan bien en el viejo continente. Además opinó sobre el rumbo de Latinoamérica y del poder que tiene Brasil en la región.
Mai 2010

Welfare


   Copyright Jose Porfiro

Robert Boyer, in UFRJ, Rio de Janeiro, 28 Jun 2010

Les défis actuels sont bien plus complexes que ceux des années trente.


Interview pour IddriTV

Une interview de Robert Boyer, chercheur à l’Institut des Amériques, réalisée dans le cadre de la conférence « Une société innovante pour le XXIe siècle » organisée par l’Iddri les 12 et 13 juillet 2013 (iddri.org/Evenements/Conferences-internationales/Une-societe-innovante-pour-le-XXIe-siecle). Robert Boyer rappelle dans cet entretien que contrairement à la crise des années trente, les problèmes à résoudre sont différents. Il en identifie cinq principaux : l’épuisement du partage des gains de productivité (sur lequel nous vivons) ; l’effet négatif de l’environnement sur les modes de vie pour la première fois (exemple de la pollution) ; si les profits vont bien et que la production s’étend, le bien être ne suit pas ; la montée des inégalités ; les effets défavorables des crises financières notamment sur la consommation. Le modèle composite vers lequel nous nous dirigeons doit ainsi résoudre la cohésion sociale, discipliner les marchés financiers, prendre en compte l’environnement dans des mouvements qui combinent à la fois l’innovation au niveau local et la synchronisation par l’État. Il s’agit selon Robert Boyer d’une transition sur une, deux, trois décennies, pour laquelle il faut se donner les moyens. Il revient notamment sur les indicateurs de bonheur ou satisfaction des besoins sociaux, qui sont encore trop peu présents et rendent la transition difficile. Il indique que si la révolution intellectuelle a eu lieu quant à ces indicateurs citant la Commission Stiglitz et Fitoussi), la pratique n’a pas encore suivie. « Nous vivons avec les anciens indicateurs pour piloter une transition avec de nouveaux indicateurs de prospérité ». Robert Boyer recommande de conjuguer deux approches pour mesurer ces nouveaux indicateurs : la réalisation d’enquêtes (indicateur subjectif) associée à des indicateurs objectifs (accès à l’éducation ou à la santé, mortalité infantile, etc)

Les leçons de la crise de l’euro


Entrevue de Robert Boyer,  IDDRI, 13 juillet, 2013

Modes of development, Family and Welfare: Bringing back demography into Régulation Theory


  • Modes of development, Family and Welfare: Bringing back demography into Régulation Theory

Kyoto2017Developfamily&Welfare6
Kyoto2017Developfamily&Welfare6
Kyoto2017DevelopfamilyWelfare6.pdf
18.6 MiB
268 Downloads
Détails
Prepared for Capital and welfare workshop, Kyoto, November 30th -December 1st 2017.

La fabrique des inégalités : Japon, Chine, Etats-Unis et Europe


Traduction Toshio Yamada et Hinori Yokota, en Japonais , Edition Fujiwara Shoten, Tokyo, Japon, Septembre 2016.

作られた不平等
日本、中国、アメリカ、そしてヨーロッパ

  • ロベール・ボワイエ
  • 横田宏樹=訳 山田鋭夫=監修

A world contrasted but interdependent inequality regimes: The Latin America Paradox


Review of Political Economy, January 2016, Vol 28 (1), p. 1-22.

Crecimiento, empleo y equidad: el nuevo papel del Estado


Revista de Trabajo – Nueva Epoca, Ano 11, n° 13, Ministerio de Trabajo, Empleo y Seguridad Social, Buenos Aires (Argentina) 2015, p. 91-110.

1 2 3 5